Photographe de mariage, un métier

Cécile photographe au service de vos évènements

Photographe de mariage, un métier

Photo du salon du mariage de Mâcon

Les mariés représentent le bonheur à l’état pur, la mère du marié sèche ses larmes et le reste des invités attendent le cocktail. Personne ne peut capturer ces moments mieux qu’un photographe de mariage professionnel. C’est la personne vers qui tout le monde se tourne pour capturer un moment magique qui sera préservé et chéri dans les albums pour toujours.

Vous m’appelez ?

De nos jours, les mariages sont de plus en plus spectaculaire. Comme tous veulent que le grand jour soit unique, la demande de photographes de mariage est importante. Si vous avez l’œil artistique, une passion pour les grandes occasions et des talents en retouche, devenir photographe de mariage pourrait être un bon choix de carrière. Suivez notre guide pour en savoir plus !

photographe de mariage mâcon

Quelle spécificité de la photographie de mariage

La spécificité de la photographie de mariage est justement liée à cette liberté

Notre clientèle n’est pas constituée de professionnels qui vous imposeront un carcan mais des particuliers qui vont vous donner carte blanche ou presque pour sublimer leur mariage et raconter l’histoire de cette journée.

Il vous est donc possible de jouer sur toutes les tableaux, sans limite. En utilisant les objectifs que vous souhaitez, l’angle de prise de vue, avec ou sans flash, de retoucher de la manière que vous jugerez la meilleure (couleurs, preset ou Noir & Blanc, etc.).

Il faut néanmoins prévoir les différentes étapes du mariage :

  • Préparer les scènes importantes à capturer, maquillage, coiffure, habillage
  • Prévoir des séances de portrait,
  • Capturer l’ambiance (les copines, témoins, la famille…),
  •  Expliquer en amont les divers styles de photo souhaités (à la manière d’un reportage photo-journalistique, mode, décors, enfants…),
  • Organiser les scenarios (mairie, cocktail, soirée…),
  • Amener le bon matériel avec soi.

Quelle relation a t-on avec les mariés

La relation avec les mariés sera basée sur la confiance et le feeling.

La confiance entre le photographe et le client est importante car vous ne pourrez pas montrer les images avant de les avoir shootées.
Il vous sera important de comprendre l’esprit dans lequel se trouvent les mariés, découvrir votre fil rouge. Sont-ils protocolaires ? Fun ? Glamour ? Bohèmes ? Quel style d’images aiment-ils en particulier ?
Et le feeling parce que si vous voulez capturer des émotions, il est nécessaire que les mariés vous les offre pour pouvoir les capturer, qu’ils se sentent à l’aise, naturels avec vous comme ils le seraient avec un ami. Nous sommes (le photographe de mariage et les mariés) intimement liés à la réussite des images.

Enfin, la liberté d’exécution des situations de lieux et d’éclairages font la différence avec d’autres spécialisations photographiques. Vous devez savoir faire bien et rapidement. Battez-vous pour que chaque image soit la couverture de leur livre photo ! Vous serez libres, totalement libres de faire ce declenchement ou pas.
« Qu’est-ce qui vous pousse à déclencher à ce 125eme de seconde ? » C’est la question que vous vous poserez des millions de fois durant le mariage.

Pourquoi faire appel à un photographe de mariage

Après une longue pratique de la photographie de mariage par des amateurs, avec des photos plus ou moins réussies en termes de message, de styles, de narration…, de plus en plus de futurs mariés, et leur famille, ont recours à un professionnel photographe spécialisé dans le mariage.

Vous m’appelez ?

L’expérience du photographe de mariage

Il est évident qu’un jeune photographe qui commence ne vas pas facturer une journée de photographe de mariage à 1000€. Cela serait tout bonnement indécent. Cependant, il est du devoir de chaque photographe qui débute, d’informer son client de l’évolution future de ses prix s’il continue son activité. S’il ne le fait pas, les gens penseront qu’il est possible de trouver un photographe à 200€ . Ce n’est pas impossible, mais sera t’il un « bon » photographe ? Lorsque j’ai commencé je ne me voyais absolument pas demander mes prix actuels, mais j’ai acquis de l’expérience. Je sais ou me placer dans l’Église, je connais le déroulement d’une journée de mariage, je sais anticiper, m’organiser… Mais tout cela s’apprend avec le temps, et je suis consciente que rien ne s’acquiert totalement et que cette profession est sujet à des remises en questions permanentes et à une soif d’apprentissage croissante.

Le matériel du photographe de mariage

Parlons maintenant technique. Le matériel du photographe, c’est un peu comme une collection de pinceaux pour un peintre. Il faut avoir les meilleurs outils de travail, pour qu’il puisse réaliser pleinement son oeuvre. Le photographe c’est la même chose, s’il a un pinceau de mauvaise qualité, son trait sera moins précis, moins net. Un boitier professionnel coûte environ 2000€ et ce, sans objectifs qui eux peuvent dépasser les 10 000€. La photographie est un beau métier, mais ses outils coutent chers ! Il y a de multiples petits frais, qui lorsqu’ils s’accumulent peuvent très vite chiffrer. ( ex : les cartes SD pro, les sacs, les envois postaux, les frais de galerie en ligne, les impressions … ). Tout cela est très long à rembourser.

Combien de temps passe un photographe pour un mariage

Le temps de travail : Savez-vous combien de temps me prends un reportage de mariage ? Si les fiancés choisissent la formule la plus complète allant des préparatifs jusqu’à la première valse, je suis debout pendant 13h00 environ. Rien que ça. Et le temps de post-production c’est environ 15h00 de boulot ( trier les photos, les retoucher, en passer certaines en NB, les mettre sur la galerie photo, préparer les colis, remplir les clés Usb, faire les tirages…). Ajoutez environ 5h de communication avec les mariés et d’échanges de mails… et on est presque à 33H de boulot. Et je ne compte pas le temps de déplacement. Donc oui, cela prends du temps d’être photographe de mariage mais ça en vaut le coup.